La nécromancie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La nécromancie

Message par drakaon le Dim 16 Avr - 15:27

La nécromancie (en latin necromantia, en grec νεκρομαντία) est une sorte de divination dans laquelle le praticien cherche à évoquer l’esprit des morts pour qu’ils nous permettent de connaître des événements futurs, ou acquérir certains pouvoirs. Le mot vient du grec νεκρός « mort » et μαντεία « divination ». Une signification subsidiaire se remarque dans une forme alternative et archaïque du mot, nigromancie, (venant d’une étymologie populaire fondée sur le latin Niger, "noir") où on acquiert la force magique de « pouvoirs ténébreux » en se servant de cadavres. Celui qui pratique la nécromancie est un nécromancien.

La nécromancie dans l’histoire

Il se peut que la nécromancie soit en relation avec le shamanisme, qui fait appel des esprits comme les fantômes des ancêtres.
L'historien Strabon (Strabo, xv νεκρομαντία) rapporte que la nécromancie était la forme la plus importante de la divination chez les peuples de Perse ; et on croit qu’elle a été aussi répandue parmi les peuples de Chaldée (en particulier parmi les Sabéens ou les adorateurs des étoiles), d’Étrurie et de Babylonie. Les nécromanciens de Babylone eux-mêmes portaient le nom de Manzazuu ou de Sha'etemmu et les esprits qu’ils évoquaient celui d’Etemmu.
Dans l'Odyssée (XI, Nekyia), Ulysse fait un voyage à Hadès, le monde souterrain, et il évoque les esprits des morts en utilisant des formules qu'il avait apprises de Circé. Son intention était d'invoquer l’ombre de Tirésias, mais il se voit incapable de l'appeler que d'autres viennent l’aider.
La Bible contient aussi de nombreuses références à la nécromancie dans.le Deutéronome (XVIII 9 12) met explicitement les Israélites en garde contre la pratique cananéenne de la divination par les morts. On ne tenait pas toujours compte de cet avertissement : le Roi Saul par exemple demande à la Pythonisse d'Endor d'invoquer l’ombre de Samuel,.
La mythologie nordique nous montre aussi es exemples de nécromancie, comme la scène du Völuspá où Odin fait revenir des morts une voyante pour qu’elle lui dise l'avenir. Dans le Grogaldr, la première partie du Svipdagsmál, le héros Svipdag appelle d’entre les morts sa mère Groa, pour qu’elle prononce sur lui certaines formules.
Au XVIIe siècle le rosicrucien Robert Fludd décrit la nécromancie goetique comme un « commerce diabolique avec des esprits impurs, à travers des rites emplis de curiosité criminelle, des chansons et des invocations sacrilèges et l'évocation des âmes des morts ».
Séances modernes, le channeling et le spiritisme versent dans la nécromancie quand on demande à l’esprit évoqué des révélations sur les événements futurs.
La nécromancie peut aussi se présenter comme sciomancie, une branche de la magie théurgique.
La nécromancie est abondamment pratiquée dans le vaudou.
avatar
drakaon
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La nécromancie

Message par fée-odal le Jeu 27 Avr - 1:17

J'aime assez.
avatar
fée-odal
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La nécromancie

Message par jangau le Mer 3 Mai - 0:56

très interressant, mais ça a le gout de trop peu malheureusement !
avatar
jangau
Dans le noir, dans le fond

Nombre de messages : 122
Age : 33
Localisation : Inside of Love
Date d'inscription : 24/04/2006

Feuille de personnage
race:

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/deadenddream

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nécromancie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum