De profundis clamavie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De profundis clamavie

Message par indodark le Lun 27 Mar - 15:18

il entre ses voyants rouge allumes,sur son flanc son numero 596663 en acier suspendue par ses 4boulonts qui lui rendait son identite a tout jamais.Il etait arrivé du sud la ou les plus grand ne peuvent passer.L'industrie des chemins de fer fut en crise et pour comble le 596663 etait le seul maitre "rentable"a pouvoir circuler librement sur les rails.Son berceau fasconne par la main de l'homme "ateliers ferdinand"il trouva vie un printemps par le pouvoir d'un petit garcon.Ultime passager comme a son habitude il prit place sur le vert de sa banquette,comme un acte d'amour et a toute vapeur le train s'engouffra au fond du tunnel.Les mains serrés tres fort et du plus profond de ses yeux d'enfant le moteur aux milles cylindres fusionnait tout comme aux premiers jours.
D'annee en annee,il prit de la longueur 10 puis 20 wagons soudés par des cables allemands son vieux fantasmes..A l'aube de ses dix huit ans et sans defense continua seul a transporter des milions de gens d'est a l'ouest.Il entre a Matabiau 16h28 une heure d'avance comme a son habitude.Les portes bloques,s'essoufla une minute,engoissé pour l'eternité prit sa valise une a une le coeur sérré, enjemba le trop grand fossé entre terre et ciel,fuma une cigarette ,sur le quai numero 2 a la lettre G il fit un silence d'adieu,l'eternel solitaire a la valise unique semblait ne jamais avoir oublier son passé..
puis regagna la salle des machines.
avatar
indodark
Dans le noir, dans le fond

Féminin
Nombre de messages : 103
Age : 30
Localisation : Moskau
Date d'inscription : 20/03/2006

Feuille de personnage
race: satyre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum