AinSophAur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

AinSophAur

Message par Tromy le Dim 1 Avr - 21:51


...cold-wave and post-punk feelings, metal approach, electro experiments...


L'histoire:
AinSophAur trouve ses lointaines origines dans Requiem.
Ce groupe joua, pendant la seconde moitié des 80's, des musiques dites « underground » : cold wave, punk, trash et métal.
Requiem a vu sortir de ses rangs des membres des futurs Treponem Pal, Hoax, Francis Massacre, Smegmatics, Renaissance, Boombasstick, AinSophAur, FastForward, GeneralDub

Vers 1993, Giovanni, suite à une impro de fin de concert entre Francis Massacre et Requiem, monte le premier AinSophAur, trash-metal hallucinatoire et SM, en compagnie de Philippe (Requiem), Gilles (Renaissance) et d’amis échappés de Smegmatics.
Les 5 membres se font remarquer en première partie d’Anathema au Club Dunois (1996), ainsi que par Step Hervé, alors journaliste pour Rage, qui les gratifie d’une chronique.

En 1998, Morgan (basse), Patrice (batterie) et Gribouille (2ème guitare) ont lâché l’histoire pour diverses raisons. Gilles abandonne son synthé pour sa guitare, Giovanni échange à nouveau sa guitare pour une basse. Philippe, lui, reste au chant. Antoine (Francis Massacre…), vieil ami, les rejoint comme batteur.
Après deux ans, ils ont composé un autre répertoire, fait quelques concerts, ainsi qu’un cd 5 titres, autoproduit (as usual...), "Lueur". Ce disque est le premier après deux décennies de K7...
Mais c’est au tour de Gilles de quitter le navire, préférant retourner à ses pinceaux.

En 2002, il ne reste plus que Giovanni à la basse, Antoine à la guitare et Philippe au chant.
Epaulés par un ordinateur en guise de métronome et d'orchestre industriel, ils continuent leur chemin, composent encore d’autres morceaux, toujours plus mystiques et introspectifs, et achèvent un nouvel album autoproduit (cqfd!) à l’automne 2004.
La couleur musicale est moins métallique, plus cold, souvent post punk et teintée d’électro.
Deux d'entre eux (dont Le Grendel) font aussi partie de l'aventure dub-core du collectif futuriste GeneralDub.

2005 sera l’année du souvenir et du futur conjugués puisque Les Carnets Noirs vol 2
présenteront un double article sur Francis Massacre et AinSophAur.

Mai 2005, Giovanni a remballé sa basse, fatigué à son tour. Le groupe est désormais un duo.
Vie, mort, résurrection...certes !
Mais que restera-t-il ?

Quelques images:




Leur page:
http://www.myspace.com/ainsophaurmusic

Dont celle du beau et cynique chanteur Phill (il me fait vraiment marrer :yazza: ):
http://www.myspace.com/nofun777
avatar
Tromy
Qui font pleurer l'intérieur des filles

Masculin
Nombre de messages : 221
Age : 45
Date d'inscription : 26/03/2007

Feuille de personnage
race:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum