Les danses extrêmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

euh..moi c'est plutot...

0% 0% 
[ 0 ]
30% 30% 
[ 3 ]
30% 30% 
[ 3 ]
40% 40% 
[ 4 ]
 
Total des votes : 10

Re: Les danses extrêmes

Message par AraneL le Sam 6 Jan - 20:59

la suite ...

3 – Le Mosh :



Le Mosh (ou Mosh Pit) est un type de danse brutale des milieux punk, hardcore et métal depuis les années 1970. Originaire des États-Unis, elle est exécutée en faisant des sauts ressemblant à du pogo, en remuant des bras d’avant en arrière (certains mouvements sont ‘précis’ et se retrouvent), en jetant ses pieds en avant et en arrière (un peu à la manière d’un art martial), parfois en touchant le sol de ses mains en rythme avec la musique et en se poussant les uns les autres sur de la musique punk, hardcore et parfois du heavy metal. Le Mosh est populaire, notamment parmi les jeunes fans.
Le mosh pit est en général pratiqué en cercle, (voir circle pit ). À l’origine, c’était en général les gens situés juste à côté de la scène qui dansaient le mosh. Il est maintenant fréquent de voir des cercles de mosh pit disséminés dans le public entier, ou qui incluent tout le public.

Origines et Histoire :

Origines :

On attribue le terme de « mosh » à Vinnie Stigma du groupe hardcore Agnostic Front, en tant qu’acronyme de « March Of Skin Heads » (Défilé, marche de skinheads), mais beaucoup l’attribuent aussi à Darryl Jennifer, bassiste des Bad Brains, à cause de sa prononciation jamaïcaine du mot « mash » dans « mash down Babylon ». Il est important de noter que beaucoup de punks de la première vague de la scène parlent plutôt de pogo (et en Amérique de Trashing), alors que le terme de moshing semble surtout avoir pris de l’importance quand les scènes hardcore et metal ont commencé à se mélanger et s’influencer mutuellement.

Histoire :

Les Mosh Pits sont apparus en 1981 à un certain nombre de concert de punk. Ce type de danse s’est ensuite répandu dans la scène heavy metal, où le headbanging et le slam ont ensuite été rajoutés. Au milieu des années 80, quand des groupes de thrash metal comme Slayer, Megadeth et Anthrax jouaient toujours dans des boîtes, le mosh pit était déjà devenu habituel pendant les concerts de punk. Et au gigantesque festival Woodstock 1999 le moshing s’était métamorphosé en de véritables émeutes. Pour résoudre les problèmes engendrés par ce phénomène, les salles de concerts habituées à recevoir des groupes susceptibles de provoquer des Mosh Pits renforcent leurs effectifs de sécurité pour contrôler le public, notamment les « T-barricades » qui séparent le Pits en deux parties et l’éloignent aussi du groupe.
Le clip vidéo de Smells Like Teen Spirit de Nirvana a fait connaître le mosh pit à un très large public mainstream, en 1991. Dans le clip The Leaving Song Part II de A Fire Inside et le clip de la chanson Wake The Dead du groupe de hardcore Comeback Kid on retrouve des mosh pit d'une centaine de personnes.
En mai 1996, The Smashing Pumpkins jouent un concert au Point Depot à Dublin. La foule venue les voir est très nombreuse et en dépit des appels au calme répétés du groupe, qui demande à la foule de cesser le mosh pit, une fan de 17 ans, Bernadette O’Brien est tuée – écrasée et piétinée. Le concert se termine rapidement, et les concerts des soirs suivants prévus à Belfast sont annulés, par respect pour elle. Billy Corgan, chanteur des Smashing Pumkins déclarera plus tard qu’il avait failli quitter le groupe et le show business pour de bon après le tragique évènement.

En France :

Il faut noter qu’en France le mosh pit est moins courant que d’autres formes de danse extrême comme le pogo ou le slam. Il s’est cependant bien développé ces dernières années dans certaines scènes – notamment avec l’émergence des mouvements screamo et hardcore, sans pour autant prendre l’ampleur du phénomène en Amérique.

Description :

La danse a toujours été un élément central de l'ambiance des concerts punk. Représentant l'état d'esprit punk, les danses punks n'ont au départ pas de règles et consistent à remuer frénétiquement en tout sens au son des rythmes rapides, en n'hésitant pas à l'occasion à bousculer son voisin.
Les concerts de hardcore, du fait de l'importance du sens des paroles et du rythme souvent plus corsé de la musique, le tout associé à l'échelle souvent réduite des concerts, ont vu des formes nouvelles de danse prendre forme : rythme de danse saccadé, associant mouvement de bras, de jambe et de tête, coups de pieds et coups de poings, pas chassés et moulinets. La danse se fait au rythme de la musique et les différents styles ne permettent pas les mêmes styles de mosh. La danse se fait sur un espace vide au milieu de la foule des spectateurs appelé "pit". Un "pit" peut être plus ou moins grand, suivant la taille de la salle, le nombre de danseurs et l'importance totale du public. Le mosh est une danse individuelle, bien que certaines figures puissent se faire de façon collective.

Quelques mouvements :

Le mosh n'est pas une danse théorisée, mais on peut décrire un certain nombre de mouvements au nom convenu :

Floorpunch : consiste à faire semblant de frapper le sol avec ses poings en se penchant tout en avançant au milieu du pit par petits sauts ou pas.

Le "circle moshing" est spécifiquement employé pour les tempos rapides : un groupe de danseurs courent ou moshent en formant un grand cercle autour du pit, essayant d'entraîner des membres du public ne dansant pas.

Le Two-Step est la danse issue du hardcore old school. Elle consiste à faire un pas de danse où l'on passe une jambe devant l'autre, à retirer cette dernière pour la repasser devant et ainsi de suite pouvant être accompagné d'un mouvement des bras (moulinet, balancement de gauche à droite ect). Il se doit d'être rythmée avec la musique.

Le wind-mill : il consiste à faire un moulinet avec ses deux bras très rapidement. Il est souvent à l'origine de petits incidents car très violent.

Types de Moshing :

Moshing est un terme fourre-tout pour toute danse exécutée dans un mosh pit ou cercle pit. Cependant certains mouvements s’accordent plus avec certains passages de la musique.
Le Moshing, parfois appelé Pogo signifie différentes choses selon la musique pour laquelle il est employé.

Le Breakcore, un genre de techno hardcore, qui rassemble pas mal d’ex-punks et d’ex-métalleux, et donc leur mosh pits.

Le Grindcore a aussi son style de danse, souvent appelé le “grind” et qui est un croisement entre le “skanking” (voir plus bas) et un mosh plus lent.

Les concerts de metal sont connus pour leurs gigantesques pogos, favorisés par la popularité du genre et donc la grande capacité d’accueil des salles de concerts concernées. À cause de la rapidité du tempo du metal, la rapidité des mouvements de danse elle-même augmente. Ce pogo éperdu aussi connu sous le nom de Speed Mosh est souvent pratiqué pendant les concerts de groupes tels que Iced Earth et Megadeth. Plus le métalleux va vite, plus le mosh devient fou et incontrôlable.

Le mosh ou pogo du Punk comprend en général de grandes vagues où tout le monde se pousse, se jetant les uns contre les autres, des slams où une ou plusieurs personnes sont portées par la foule, et du pogo pur et dur : sauter tout en se poussant les uns les autres. Le mosh des concerts de punk est en général moins violent et théâtral que les moshs et pogo des concerts de hardcore.

Le mosh pratiqué pendant les concerts de hardcore est beaucoup plus rapide. Le mosh hardcore est souvent caractérisé par des mouvements de bras et de pieds très rapides et violents, très mal vus en dehors du contexte particulier du hardcore.

Risques, critiques et précautions :

Bien que la plupart des moshers considèrent le moshing comme quelque chose de fun, drôle et agréable, il y a toujours un risque de se blesser légèrement, voire gravement.
Ceux qui soutiennent le moshing admettent qu’il y a un risque physique lié à la danse. Mais ils soutiennent également que les pogos et les mosh établissent des rapports sociaux comme l’amitié, et introduisent un esprit de camaraderie, et qu’enfin les sérieuses blessures (parfois malheureusement fatales) sont causées par les slams : une activité complètement différente.
Mais ceux qui critiquent le moshing accusent aussi le pogo d’inciter à la violence et de relativiser ces faits. La violence parmi le public amène forcément à quelques blessures. Les critiques du moshing expliquent qu’on peut observer une escalade de la violence, un cercle vicieux qu’entraîne le moshing. Les médias encouragent cette interprétation.
Pour beaucoup, le mosh pit est une sorte de sport extrême. Beaucoup pensent réellement que le mosh pit stimule et encourage la camaraderie. La violence et les « coups » (portés ou non) sont dirigés à ceux qui sont eux-mêmes dans le pit, et non aux autres. Les escalades de la violence arrivent souvent lorsqu’une personne non habituée aux mosh pits ou se tenant hors du pit est touchée. Il est nécessaire de se rappeler que le mosh pit est sensé être amusant.
Il y a en fait une sorte de confusion entre les vrais dangers du pit et le comportement des moshers.
Il y a définitivement des risques pour les moshers ou ceux qui approchent de trop près le pit. Beaucoup de ceux qui supportent le mosh pit pensent qu’un des intérêts du mosh est son côté physique, et que ses risques peuvent être comparés à ceux de n’importe quel sport extrême. Certains suggèrent même que le mosh comble un certain désir d’être blessé et physiquement éprouvé, c'est une sorte de moyen pour relâcher le stress et la pression.
Il a été avancé que le moshing serait une sorte de “rite de passage” moderne, où les jeunes mettraient à l’épreuve leur courage et leur force avec leurs amis ou de parfaits inconnus, dans une situation imprédictible frisant l’anarchie.
Enfin pour conclure, dans beaucoup de cultures occidentales, il y a peu de moyens permettant aux jeunes de se défouler et de se laisser aller à l’inclination naturelle des jeunes vers la violence, et le moshing est un excellent moyen d’évacuer la pression. Le moshing, dans son but premier est une sorte de combat entre adultes consentants, et en dehors du pit il n’y a pas de combat : souvent les moshers sont amis entre eux. Il y a une escalade de la violence lorsque le concept du mosh est mal compris, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur du pit.

Précautions :

Il y a tout de même des précautions, des règles de bases concernant le moshing.
Les vêtements et chaussures doivent être adaptés à cette activité physique, ainsi que la mentalité de la personne... le mosh n'est pas un moyen de régler ses comptes.
Les piercings peuvent être arrachés pendant le mosh. Soyez sûr de les enlever avant pour votre propre sécurité.
L’état d’ébriété est très fortement déconseillé car dangereux pour soi et pour les autres.
Si quelqu’un tombe, le moshing doit s’arrêter au moins autour de la personne tombée, et les moshers doivent immédiatement aider cette personne à se relever. Cette règle essentielle et primordiale est valable pour toutes les formes de danse hardcore (pogo, slams etc.). Il est en général très acceptable de tirer cette personne sur ses pieds plutôt que de simplement l’aider à se relever.
Enlevez tous les pics, qu’ils soient sur les vestes, ceintures, bracelets, colliers, et tous bijoux similaires et susceptibles de blesser gravement les autres.
Pas d’attouchements sexuels.
Les coups de poings et de pieds directs sont en général considérés comme une entorse à l’étiquette du moshing, on leur préférera l’usage des avant-bras et coudes pour pousser. Cette règle ne s’applique pas aux moshs hardcores.
La plupart des Most mosh pits se déroulent pendant la partie la plus violente de la chanson. Se jeter dans la foule et frapper les autres après la chanson ou une fois que le mosh est dispersé est très mal vu. L’exécutant est perçu comme un idiot qui ne sait pas ce qu’il fait ni ne comprend se qu’il se passe.
Immobiliser les gens en agrippant leurs vêtements est aussi très mal vu.
Les moshers prennent pour acquis que les gens se tenant au bord du cercle formé par le pit forment volontairement un bouclier pour protéger ceux à l’extérieur du pit et pour empêcher les moshers de tomber par terre. Ils sont donc exposés aux mêmes risques que les moshers. Cependant ils ne doivent en aucun cas renvoyer les moshers expulsés du centre du pit à l’intérieur, car le risque est de faire tomber le mosher ou de se voir pousser/frapper à son tour, en général bien plus fort…
Ne pas porter de lunettes, elles sont plus que susceptibles d’être éclatées.
Ne faites pas aux autres ce que vous n’aimeriez pas qu’on vous fasse. Le mosh pit est un endroit où les règles élémentaires de respect doivent être appliquées, comme partout, même si les règles diffèrent légèrement de d’habitude.
Si vous vous tenez au bord du pit, soyez avertis que quelqu’un peut vous frapper. Si vous voulez rester au calme, gardez vos distances avec le mosh.
Le mosh n'est pas obligatoire, faites également respecter votre envie d'assister à un concert sans forcément recevoir de coups!


4 – Le circle pit :



Le Circle pit est une danse où les participants courent en cercle sur un rythme rapide et agressif durant les concerts punk hardcore, hardcore, metal hardcore.
À l'intérieur du circle pit plusieurs personnes peuvent pratiquer le Mosh Pit. La taille du cercle pit varie selon le nombre de personne.


Voila ! Merci à ceux et celles qui ont pris le temps de lire !

AraneL
Il faut que tu reviennes

Féminin
Nombre de messages : 815
Age : 36
Date d'inscription : 01/11/2006

Feuille de personnage
race: elfe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les danses extrêmes

Message par Rose noire le Sam 6 Jan - 22:42

J'ai pogoté dans ma jeunesse, quand ces messieurs prenaient soin de ne pas m'envoyer à l'hosto!!! :MDrr: :MDrr: :MDrr:

Et la danse des cheveux, ArAneL, ça s'appelle comment? :hum:

*une heure plus tard* pour répondre à ta question, je suis POUR!!! Complètement!!!! Sinon ça ne serait pas drôle, hein!^^ Bon c'est vrai que nous les filles, nous sommes un peu privilégiées de ce côté là, sauf quand deux metalleuses règlent leurs comptes sur la piste de danse! mouaaarf!!!! :MDrr: :MDrr: :MDrr:
C'est vrai que c'est violent, que ça fait maaaaal, mais un concert de metal sans pogo, naaaan pô possible!!!!! :ange:
avatar
Rose noire
Je ne vais pas tomber

Féminin
Nombre de messages : 494
Age : 34
Localisation : Aix-en-Provence
Date d'inscription : 07/05/2006

Feuille de personnage
race: dryade

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les danses extrêmes

Message par AraneL le Sam 6 Jan - 23:33

Rose noire a écrit:[color=indigo]

Et la danse des cheveux, ArAneL, ça s'appelle comment? :hum:

La danse des cheveux c'est le headbanging, tout simplement :hum:
et çà c'est plus abordable pour les filles, c'est même super joli parfois quand, comme toi, on a une belle et longue chevelure :rougir:

Por ma part j'a très peu pogoté dans les concert, je suis plus adepte du headbanging doux :MDrr: , mais la plupart du temps je suis tellement envoutée par la musique et le jeu des musiciens que j'adopte une posture quasi fixe, les yeux rivés sur la scène. :amourfous:
çà m'amuse beaucoup de tous les voir se jeter les uns sur les autres, et quand il arrive qu'un gars ou une nana (en général, les plus moches) se prenne un plat ventre au sol, j'ai mal pour eux... :lolail:

AraneL
Il faut que tu reviennes

Féminin
Nombre de messages : 815
Age : 36
Date d'inscription : 01/11/2006

Feuille de personnage
race: elfe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les danses extrêmes

Message par AraneL le Sam 6 Jan - 23:40

hep hep !!! tous ceux qui votent sont priés de laisser des commentaires héhé...
:français:

AraneL
Il faut que tu reviennes

Féminin
Nombre de messages : 815
Age : 36
Date d'inscription : 01/11/2006

Feuille de personnage
race: elfe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les danses extrêmes

Message par Rose noire le Sam 6 Jan - 23:43

Moi j'aime bien pogoter quand ce n'est pas trop violent, ça rapproche de ces beautés chevelues! Hiiiiiii!!!!! ;) :sourrire: :ange:

Ah voilà, oui, le headbanging!!!! Ben voui c'est vrai qu'avec ma tignasse, je les bats tous! MDRRR Mais euh... en concert, pas trop l'espace de le faire! La sale excuse! oooh :MDrr: :MDrr: :MDrr: Mais chez moi, ça part dans tous les sens!!! Attention le tournis! Hiiiiiiiiii!!!!! :dansser: :bourrer2: :bump:
avatar
Rose noire
Je ne vais pas tomber

Féminin
Nombre de messages : 494
Age : 34
Localisation : Aix-en-Provence
Date d'inscription : 07/05/2006

Feuille de personnage
race: dryade

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les danses extrêmes

Message par Rose noire le Sam 6 Jan - 23:48

Bon, entre pogoter et rester au fond de la salle, j'ai choisi le pogo, forcément!^^ Moi? Au fond de la salle? Naaaaan jamais!!!!! Sauf si bien sûr ces messieurs sont trop excités, je ne suis pas complètement dingue, hein! :hum:

Le slam? Trop risqué et pas envie de me faire pelloter! ;) :sourrire:
avatar
Rose noire
Je ne vais pas tomber

Féminin
Nombre de messages : 494
Age : 34
Localisation : Aix-en-Provence
Date d'inscription : 07/05/2006

Feuille de personnage
race: dryade

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les danses extrêmes

Message par troll le Dim 7 Jan - 2:19

je préfère m'abstenir j'ai tendance a répondre aux coups par des coups

_________________
je veux bien faire des réponses intelligentes mais posez pas question idiotes! (Coluche)


avatar
troll
Suprême serviteur

Masculin
Nombre de messages : 1990
Age : 40
Localisation : oullins ou l'autre
Date d'inscription : 20/03/2006

Feuille de personnage
race: troll

Voir le profil de l'utilisateur http://trollseb.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les danses extrêmes

Message par †Vlad† le Dim 7 Jan - 12:57

Slam !!! Mais le pogo dans la fosse est assez cool aussi !!! Bon en gros, je prend mon pied, j'extermine, je transpire, je hurle, etc... Bref, je fini aphone, sourd, et bleu ! :MDrr:
avatar
†Vlad†
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les danses extrêmes

Message par morbeth le Lun 8 Jan - 1:29

Personnellement, cela dépend énormément du groupe, mais je pogotte de moins en moins, généralement je le fais sur des groupes que j'apprécie, qui peuvent me prendre aux tripes mais qui ne sont pas forcément ceux pour qui j'allais en concert. Pour les groupes que j'adore je préfère headbanguer en faisant de légères pauses pour voir quand même le groupe de temps en temps. A noter aussi parfois une tendance à chanter (discrètement, sauf pour maiden) en parallèle du groupe, ce qui me parait normal quand on apprécie le groupe mais semble traumatiser les plus true des blackeux me dévisageant d'un air bovin et se demandant comment est-ce que j'ai le droit m'amuser :D
Si de mon vivant j'ai l'occasion de voir Emperor sur scène, je vous dirai ce que donne le morbeth qui devient complètement dingue.
avatar
morbeth
Les yeux qui brillent...

Masculin
Nombre de messages : 257
Age : 34
Localisation : Entre Jussieu et Paris XVIII
Date d'inscription : 07/01/2007

Feuille de personnage
race: balrog

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les danses extrêmes

Message par AraneL le Lun 8 Jan - 1:47

morbeth a écrit: Pour les groupes que j'adore je préfère headbanguer en faisant de légères pauses pour voir quand même le groupe de temps en temps.
Je te le conseille, surtout pour éviter le *mode je suis cassé* le lendemain :MDrr:

A noter aussi parfois une tendance à chanter (discrètement, sauf pour maiden)

Inévitablement !

AraneL
Il faut que tu reviennes

Féminin
Nombre de messages : 815
Age : 36
Date d'inscription : 01/11/2006

Feuille de personnage
race: elfe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les danses extrêmes

Message par niork le Lun 8 Jan - 23:45

a voté... pogo pogo pogo d'enfer... :enforce: :danse:
avatar
niork
Me confesser la vie

Masculin
Nombre de messages : 901
Age : 48
Localisation : seine saint denis
Date d'inscription : 26/05/2006

Feuille de personnage
race: vampire

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/niorky

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les danses extrêmes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum