La Belle Chanteuse Mélancolique...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Belle Chanteuse Mélancolique...

Message par farmer le Sam 21 Oct - 0:04

Biographie:
Née de parents français le 12 septembre 1961 à 5h17 près de Montréal (Québec), Mylène Gautier débarque avec sa famille en France à la fin des années 60, en banlieue parisienne, à Ville-d'Avray. Passionnée d'équitation et de cinéma, la jeune fille solitaire passe tout son temps libre entre les centres équestres et l'Hôpital de Garches, où elle se rend au chevet d'enfants malades. Aussi réservée que déterminée, elle ne rêve que d'une chose : travailler auprès d'animaux.

À la fin des années 70, elle claque la porte du lycée et monte sur Paris où elle enchaîne plusieurs petits boulots (notamment dans le mannequinat) afin de suivre une formation théâtrale au cours Florent. Outre sa maigre figuration dans le film Le Dernier Combat de Luc Besson en 1983 (on n'y voit que ses jambes), ses premières apparitions médiatiques se font dans des publicités (notamment pour Ikéa ou encore Le Chat avec son fameux Chat alors !).

Elle choisit son nom de scène en hommage à Frances Farmer, actrice américaine des années 1930 au destin tragique (ayant refusé le star-system, elle finit internée de force par sa propre famille dans un hôpital psychiatrique où elle sera lobotomisée, violée et utilisée comme cobaye).

Mylène Gautier(Bientôt Farmer)Laurent Boutonnat et Bertrand Lepage

Les débuts:
Mylène Farmer fait ses débuts dans la chanson en 1984, suite à un casting organisé par Laurent Boutonnat, désireux de trouver une interprète pour sa chanson Maman a tort. Avec l'aide d'un jeune manager ambitieux, Bertrand Le Page, la chanson devient petit à petit un des tubes inattendus de l'été 84.

Après deux 45-T qui ne remporteront pas le succès escompté, suit en 1986 son premier album, Cendres de lune. C'est le titre Libertine, appuyé par un vidéoclip inspiré de Barry Lyndon dans lequel elle apparaît nue, qui lui offre ses lettres de noblesse. C'est à cette occasion qu'elle adopte les cheveux roux, qui contribuent à la démarquer des chanteuses de l'époque. Mylène Farmer entre pour la première fois au Top 50 ; elle ne sait pas encore qu'elle en deviendra la reine incontestée.



Naissance d'un mythe:
Elle devient dès lors un véritable phénomène de société, en imposant un personnage teinté de mystère et de paradoxes, et enchaîne les tubes entre 1986 et 1992 avec notamment Pourvu qu'elles soient douces, Sans contrefaçon ou encore Désenchantée, extraits des albums Ainsi soit je... (1988) et L'autre... (1991), qui avoisinent chacun le chiffre record de deux millions de ventes.

Son premier concert en mai 1989, conçu par Laurent Boutonnat, offre un véritable show à l'américaine chorégraphié qui marquera d'autant plus que ce concept était jusque-là peu utilisé par des artistes français. Après une semaine au Palais des Sports et une cinquantaine de dates francophones, elle termine sa tournée par deux soirées à guichets fermés à Bercy, immortalisée dans le cd et la vidéo En concert.



Le style Farmer:
Elle collabore dès ses débuts avec Laurent Boutonnat, qui compose non seulement sa musique mais réalise aussi ses vidéoclips. Les textes de Mylène Farmer sont imprégnés de thèmes récurrents comme le sexe, la mort, la religion ou l'amour et contiennent souvent des réminiscences de certains écrivains comme Edgar Allan Poe, Luc Dietrich, Pierre Reverdy, Francesco Alberoni, Oscar Wilde, ou encore Charles Baudelaire. Sa musique a habituellement une tonalité pop, parfois accentuée de rythmes plus dance/électro ou rock.

Les clips de la chanteuse sont de véritables courts-métrages (Pourvu qu'elles soient douces dépasse les 17 minutes). Il est cependant arrivé que les chaînes de télévision tronquent ou censurent certains clips au contenu jugé trop explicite, comme ce fut par exemple le cas de Beyond my control ou encore de Je te rends ton amour. Ce dernier, interdit de diffusion, sortit par la suite dans les kiosques au profit de la lutte contre le SIDA. Beau pied de nez à la censure, ce clip est aujourd'hui le plus vendu de France !

En quelques années, Mylène Farmer est devenue un mythe vivant, auquel les fans vouent un véritable culte. En 1991, un fanatique voulant absolument rencontrer son idole, tue le réceptionniste de sa maison de disques d'un coup de fusil. C'est à cette époque-là que la chanteuse prendra de la distance vis-à-vis de son personnage public, en se faisant de plus en plus discrète dans les médias.


Giorgino:
En 1994 Laurent Boutonnat réalise son rêve : son premier vrai long-métrage, Giorgino, dont Mylène partage l'affiche avec un jeune inconnu, Jeff Dahlgren. La noirceur du film ne rivalise pas avec la grosse concurrence grand public (Forrest Gump, Léon, Pulp Fiction…) et se solde par un échec commercial et critique (bien que les talents d'actrice de la chanteuse soient systématiquement remarqués).


L'Anamorphose:
Après une pause médiatique propice à un exil californien, elle revient en force en 1995 avec l'album Anamorphosée, enregistré à Los Angeles, aux sonorités plus rock et électriques. Porté par des tubes comme XXL, L'Instant X (une version "personnelle" de Papa Noël), California, ou Rêver, l'album dépasse le million d'exemplaires, comme les précédents.

1996 est l'année de la deuxième tournée de Mylène Farmer, qui propose un show à l'américaine digne des plus grands artistes internationaux (écrans géants, effets pyrotechniques…). Le CD du concert, Live à Bercy, deviendra l'album Live le plus vendu en France, avec près de 900.000 exemplaires écoulés.


Mylènium:
En 1999, l'album Innamoramento est un nouveau triomphe : Disques de Diamant, NRJ Music Awards, M6 Awards… la chanteuse rafle tout sur son passage. Marquant le retour aux ambiances musicales des premiers albums, il sera suivi d'une série de concerts toujours aussi impressionnants, le Mylenium Tour, avec la présence sur scène d'une statue de 9 mètres inspirée de Isis.

La tournée connaît un énorme succès (dont cinq Bercy) et de nombreuses dates sont rajoutées, dont trois exceptionnelles à Moscou et à Saint-Pétersbourg, soit un total de plus de 450.000 spectateurs. Le DVD du spectacle sera le DVD musical le plus vendu de France.


L'Alizée:
En 2000, Mylène Farmer et Laurent Boutonnant lancent la jeune chanteuse Alizée, en lui écrivant son premier album Gourmandises, dans lequel se trouve le titre Moi…Lolita, qui permet à la jeune Corse de devenir la chanteuse française vendant le plus à l'étranger (plus de six millions de disques vendus en seulement deux albums : Gourmandises et Mes courants électriques en 2003), et d'enchaîner plusieurs succès (L'Alizé, Gourmandises, J'en ai marre, J'ai pas vingt ans, etc.). Ils travailleront également pour elle sur la conception de son premier spectacle en 2003.


Les Mots de Mylène:
En novembre 2001, Mylène sort son premier Best of, Les mots, regroupant l'ensemble des singles de sa carrière et trois inédits : Les mots (en duo avec Seal), C'est une belle journée et Pardonne-moi. Ce disque est, encore à ce jour, le "Best Of" le plus vendu de France.

Deux ans plus tard, paraît en librairie le premier livre signé Mylène Farmer : Lisa-Loup et le conteur. Ce conte pour adultes, illustré par la chanteuse, se vendra à près de 80.000 exemplaires (un succès pour ce genre d'édition).


Avant que l'ombre… :
C'est en février 2005 que Mylène Farmer rompt son silence médiatique avec le single Fuck Them All, prélude à la sortie du nouvel album Avant que l'ombre... le 4 avril, qui a atteint les 700 000 exemplaires en une seule année malgré la quasi-absence de promotion (seulement un passage tv et une interview). Son côté sulfureux est toujours intact : pour illustrer le clip de L'Amour n'est rien…, la chanteuse réalise un mémorable strip-tease. Cette chanson a connu un énorme succès en Russie.

Son dernier spectacle, une série de treize concerts donnés au Palais Omnisports de Paris-Bercy du 13 au 29 janvier 2006, a réuni plus de 170.000 spectateurs, la quasi-totalité des places ayant été vendue un an avant le début du concert. L'énorme structure du spectacle étant intransportable dans d'autres salles, le show n'a pu être effectué en province. Un CD/DVD Live est annoncé pour le 4 décembre 2006.

En attendant, la chanteuse vient d'enregistrer un duo avec Moby, Slipping Away (Crier la vie), entré directement N°1 des ventes. Par ailleurs, Mylène a participé au dernier film de Luc Besson Arthur et les Minimoys en assurant le doublage de la voix d'un des personnages principaux du film : Princesse Sélenia (doublé par Madonna dans la version internationale).
avatar
farmer
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Belle Chanteuse Mélancolique...

Message par AngelDust le Sam 21 Oct - 15:16

I :love: Mylène !!!


:fleur:
avatar
AngelDust
Et toutes les fleurs qu'on trouve

Féminin
Nombre de messages : 76
Age : 31
Localisation : Cagnes sur mer (06)
Date d'inscription : 25/07/2006

Feuille de personnage
race:

Voir le profil de l'utilisateur http://www.20six.fr/darkstars

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum