AVANT PROPOS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

AVANT PROPOS

Message par Inachevé le Lun 17 Juil - 19:47

Immuable évidence



Donne moi donc une éponge
Que j'efface cette mascarade
Ne prophétise plus jamais de mensonges
Si tu ne veux pas passer à travers la balustrade
Décroche ce rêve dangereux de la façade
Ce rêve que tant d'amis ont déjà proscrit
Est-il impossible qu'avec un tel charivari
Tu oublies chaque jour le venin que l'on t'injecte
Ce que tu crois être n'est qu'une vaste supercherie
Quelles sont donc ces lois que tu respectes ?

L'étendard desséché est entaché de rouge
Il garde encore le souvenir de sa dernière croisade
Bloqués dans les affres du suffoquement bougent
Encore les corps tombés sous la première fusillade
Toujours ils marcheront telle une vague, la noyade
N'en finit pas quand vient leur ultime asphyxie
Leurs morsures t'étreignent contre le corps, des piloris
Débauche à peine ébauchée du Grand Architecte
Mise en place d'une cohorte en costume flétris
Comment ne pas trouver tes machinations suspectes ?

A cause de ces œillères, ton chemin au bon sens déroge
Risquant d'échouer avec fracas tout contre la palissade
Ta sélection d'aliénés n'est que négatives éloges
Grossièrement maquillées en de subtiles œillades
A la nature autant au bonheur tu lances la bravade
D'une candeur orgueilleuse pour une vulgaire parodie
Ne condamne plus ceux qui de ton conditionnement sont affranchis
Tout le monde ne peut pas s'accommoder d'une vie d'insecte
Trop d'esprits ont déjà été corrompus, quel gâchis
Pourquoi n'est-ce point ton cerveau que l'on désaffecte ?

Ame perdue, abandonne cette sélective démagogie
Nous savons pertinemment que notre monde n'est pas si abject
L'instinct culturel nous interdit l'existence en léthargie
D'où puiserait-on le nectar dont on se délecte ?


Matthieu I. Nachvé & Sector
avatar
Inachevé
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: AVANT PROPOS

Message par Inachevé le Mer 19 Juil - 17:13

MESSAGERIE LIBERTINE



Les pantins de la rue Lecoutre sont des voisins comme les autres
Ils savent comment faire pour gagner leurs rêves
Ils n'oublient jamais de demander l'heure aux passantes sans soucis
Leurs lèvres sont charnues et leurs yeux féconds
On pourrait les confondre

Quand il leur arrive de manger de la soupe avec les doigts
On est pas peu fiers par chez nous
Ce n'est pas qu'on leur vendrait nos vieux os
Mais on peut se débrouiller pour en faire une omelette

Et moi je dégringole les plastrons
Pour éviter les raz de marée qui me sourient déjà
J'ai laissé derrière toi des pas de tristesse
Alors que je n'avais même pas de bottes
J'ai pourtant essayé de rattraper tous les Marceaux
Mais la blague n'a pas fait de tabac

Avec mes airs à dégonfler de belles ruches
Je m'habille jalousement dans un mouchoir de pêche
Sans même y prêter attention
Comme tu ne m'as pas prié de prendre la porte
J'ai choisi la fenêtre
J'en ai profité pour sortir ta plante
Elle avait soif…

Matthieu I. Nachvé
avatar
Inachevé
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: AVANT PROPOS

Message par Inachevé le Lun 21 Aoû - 17:41

CHIMES OF FREEDOM


Tu n'as plus de voix
Tes doigts parcourent frénétiquement le goulot sur un air de Bob Dylan
Ta vie se déroule sans bien en connaître le rôle
Quand tu penses aux vestiges du passé
Toutes ces âmes que tu as croisées
Pour de nouveau les abandonner
Tu titubes et t'affales dans la foule

Like a rolling stone comme il disait
Tu dévales violement des ravins vertigineux
Tu voudrais gueuler mais tu as peur de couvrir les plaintes de ceux d'en bas
Même dans la chute, la raison du plus fort est encore la meilleure
Tu t'accuses de cette faiblesse

Dehors les sirènes hurlent ton prénom
Les sons sourds des sabots surgissent
Tes doigts sur les tempes, tu ne peux les contenir
"Hey mister tambourine man stoppe ta danse"
Plus ton silence devient fort et plus les cris te submergent
Symphonie pour sonotones aux distorsions scarifiées

Paris brûle t'il ?
Ecoute la réponse souffle dans le vent
Ton regard fixé sur l'horizon
Tu reprends ta course sans attendre
Tu sens les filets de bave de la meute
Tu t'écartes, te disperses mais tu es toujours debout

Bientôt les flammes épousent l'aube goudronnée
Tu adores l'odeur du gasoil au petit matin
Tu admires une dernière fois tes forfaits
Mais n'oublie pas de les noter dans ton journal
Les écrits ont toujours fait l'Histoire…

Matthieu I. Nachvé
avatar
Inachevé
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: AVANT PROPOS

Message par niork le Mar 22 Aoû - 0:06

j'aime bien c'est beau vraiment... ;) :sourrire:
avatar
niork
Me confesser la vie

Masculin
Nombre de messages : 901
Age : 48
Localisation : seine saint denis
Date d'inscription : 26/05/2006

Feuille de personnage
race: vampire

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/niorky

Revenir en haut Aller en bas

Re: AVANT PROPOS

Message par Inachevé le Ven 25 Aoû - 13:25

avatar
Inachevé
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: AVANT PROPOS

Message par Inachevé le Sam 26 Aoû - 20:53

EXERCICE DE SIMPLE DESOLATION


ou 33 bonnes raison de porter sa crois... ou son croissant, ou son étoile de David ou ce que vous voudrez pourvu que vous l'assumiez entièrement

Je suis tout d'abord désolé de ma sincérité qui pourrait vous choquer. Je suis désolé que vous vous sentiez obligé de marcher dans la combine des grandes puissances. Je suis désolé que vous n'ayez vu d'autre choix que celui de vous prostituer pour le système. Et je suis désolé que vous ne fassiez pas non plus partie de la véritable race humaine, l'élite de la nation.

Je suis désolé de comprendre que le "bien" tente à disparaître à cause de trop de compassion envers le "mal". Je suis désolé d'appartenir à un groupuscule de gens qui ont reçu l'éducation et l'enseignement nécessaires à notre progrès, et qui les gâche par avidité ou cupidité. Je suis désolé pour Gandhi, Martin Luther King et bien d'autres car ils ont malheureusement agi en vain. Je suis désolé de savoir que chaque jour des innocents meurent de faim de tortures ou de désespoir ; tandis que des nations s'arrachent le pouvoir et le profit. Je suis désolé pour les conditions féminines déplorables dans tous les pays du monde. Je suis désolé de voir la nature meurtrie sans trousse de secours à portée de main. Je suis désolé d'être confortablement assis sur une chaise classique, à écrire ces maudits vers pendant que d'autres, souvent beaucoup plus jeunes (trop) que moi, sont regrettablement assis sur une chaise électrique à verser des larmes en pardon. Et je suis encore plus désolé de devoir voter pour des Hommes au lieu de voter pour des principes.

Je suis désolé pour toutes les ethnies minoritaires qui ont disparues depuis la nuit des temps jusqu'à nos jours, et je suis désolé de n'avoir pu empêcher ces massacres. Je suis désolé de penser que si maîtres du monde il devrait y avoir, les indiens d'Amérique serait pour moi le peuple idéal. Je suis désolé que mes racines soient si étendues et je suis désolé de constater que l'humanité toute entière n'a pas encore compris qu'on partageait la même racine.

Je suis désolé d'avoir à perpétuer la tradition qui consiste à prendre possession. Je suis désolé d'aspirer à une vie meilleure. Je suis désolé de ne pas pouvoir vivre selon les critères que vous m'imposez. Je suis désolé d'entraver la bonne marche vers vos intérêts personnels et je suis désolé d'avoir à me battre pour obtenir la paix et la sérénité. D'ailleurs, je suis désolé de vous voler un peu d'oxygène mais Dieu vous le rendra, j'en suis persuadé. Je suis désolé de ne pas oser comprendre ce que vous ne me dîtes pas et je pense que je suis désolé d'y réfléchir.

Je suis désolé de ne pas avoir trouvé le placard où exposer mes espoirs. Je suis désolé d'avoir une mémoire sélective. Je suis désolé de parfois abandonner des principes universels sous le simple prétexte qu'ils n'ont plus cours dans mon environnement. Je suis désolé de faire de ma différence une force et je suis désolé de rendre des gens malheureux à cause de cela.

Je suis désolé de tenir un discours moralisateur et je suis désolé de vous en vouloir pour ça. Mais il y a une chose pour laquelle je serai toujours entièrement et sincèrement désolé : c'est de passer pour un martyr.

Matthieu I. Nachvé
avatar
Inachevé
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: AVANT PROPOS

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum